Alternance

L’alternance : un rythme partagé entre formation et entreprise.

Plus proche de la réalité du monde du travail, l’alternance permet de développer un réel savoir-faire et un savoir-être adaptés au monde de l’entreprise, tout en préparant un diplôme ou une qualification professionnelle.

La synergie centre de formation – entreprise offre la garantie d’une solide formation en adéquation avec le métier choisi.

L’alternance peut prendre la forme d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation.


Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail à durée indéterminée ou déterminée de 6 à 36 mois qui permet, à des jeunes de 16 à 25 ans, ou à des demandeurs d’emploi d’au moins 26 ans, d’obtenir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme d'Etat ou reconnue dans les classifications d’une convention collective en alternant travail en entreprise et cours au centre de formation.

Le contrat de professionnalisation permet de préparer toutes les formations proposées par le CFC Vincent de Paul.

Pour en savoir plus, téléchargez le document.

Les avantages pour l'entreprise :

  • Participer à la formation d'un salarié capable, au terme de son contrat, de s'adapter parfaitement aux besoins de l'entreprise.
  • Suivre régulièrement l'évolution de la formation (visite du formateur référent, évaluations semestrielles…).
  • Disposer réellement d’un salarié dans l'entreprise chaque semaine (au total environ 75 % de la durée du contrat se déroulent dans l'entreprise.
  • Ne pas prendre en compte le salarié dans l’effectif (sauf pour les risques d’accident de travail et de maladie professionnelle) et ne pas devoir la prime de précarité.
  • Bénéficier d’une réduction générale de cotisations (Allègement Fillon soit 28.1% pour les entreprises de 1 à 19 salariés, 26% pour les plus de 20 salariés) ou d’une exonération de cotisations patronales d’assurances sociales et d’allocations familiales, lorsque le contrat est conclu avec un demandeur d’emploi de 45 ans et plus.
  • Bénéficier d’une prise en charge par un O.P.C.O (Opérateur de Compétences), selon les niveaux définis par les branches professionnelles. Les dépenses afférentes à la formation du tuteur, ainsi que la fonction tutorale peuvent également être prises en charge par l’O.P.C.O.
  • Bénéficier d’une aide forfaitaire de Pôle Emploi, d’un montant maximum de 2 000 €, pour tout contrat signé avec un demandeur d’emploi de plus de 26 ans.
  • Bénéficier d’une d’une aide à l’embauche de l’Etat d’un montant de 2 000 € pour tout contrat signé avec un demandeur d’emploi de plus de 45 ans.
  • Bénéficier de primes de l’Agefiph pour tout contrat signé avec une personne titulaire d’une RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé).

Les avantages pour le salarié :

  • Bénéficier d’une formation afin d’acquérir une véritable expérience professionnelle, critère de choix pour une embauche future.
  • Acquérir un diplôme d’Etat ou une qualification professionnelle reconnue tout en étant rémunéré pendant la formation.
  • Être accompagné par un tuteur et une équipe pédagogique et administrative.
  • Bénéficier d’une carte d’étudiants des métiers ouvrant droit à des réductions.

Rémunération d'un salarié en contrat de professionnalisation

Quelle organisation ?

Les formations se déroulent, dans les locaux du Centre de Formation VINCENT DE PAUL, soit au rythme de 2 jours de cours par semaine, soit sur le rythme moyen d’une semaine de cours par mois, en fonction des formations.

Elles associent les enseignements généraux, professionnels, technologiques avec l'exercice d’activités en entreprise, suivies par un tuteur.

La rémunération est prise en charge par l'entreprise. Le salaire est fixé en pourcentage du SMIC et varie en fonction de l'âge du candidat et de son niveau de qualification.

Un conseiller en formation vous accompagne dans la mise en place du contrat (conseil, recrutement, montage administratif, suivi).


Le contrat d'apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée de 6 à 36 mois qui permet, à des jeunes de 16 à 29 ans révolus, d’obtenir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme d’Etat en alternant travail en entreprise et cours au centre de formation. L’embauche en contrat d’apprentissage est possible tout au long de l’année.

Cinq formations peuvent être préparées en contrat d'apprentissage au CFC Vincent de Paul :

  • le Bac Pro Arcu,
  • le Brevet Professionnel Agent Technique de Prévention et de Sécurité
  • le BTS Gestion de la PME,
  • le BTS Support à l'Action Managériale,
  • le BTS Management des Unités Commerciales,
  • le Titre RNCP "Bac+3 Négociateur Conseil en Patrimoine Immobilier et Financier".

Pour en savoir plus, téléchargez le document

Les avantages pour l'entreprise :

  • Participer à la formation d'un salarié capable, au terme de son contrat, de s'adapter parfaitement aux besoins de l'entreprise.
  • Suivre régulièrement l'évolution de la formation (visite du formateur référent, évaluations semestrielles…).
  • Disposer réellement d’un salarié dans l'entreprise chaque semaine (au total environ 75 % de la durée du contrat se déroulent dans l'entreprise).
  • Bénéficier de l'exonération totale des charges salariales et patronales pour  les entreprises ayant au plus 10 salariés ou inscrites au répertoire des métiers (exceptée la cotisation patronale due au titre des accidents du travail - maladies professionnelles). Pour les entreprises de plus de 10 salariés ou non inscrites au répertoire des métiers, l'exonération des charges reste partielle (exonération de charges patronales et salariales dues au titre des assurances sociales et cotisations patronales d’allocations familiales / cotisations restant dues : Retraites Complémentaires, AGS, FNAL, CSA, Transport, AT/MP).
  • Ne pas prendre en compte le salarié dans l’effectif (sauf pour les risques d’accident de travail et de maladie professionnelle) et ne pas devoir la prime de précarité.
  • Bénéficier d’une prise en charge de la formation par un O.P.C.O (Opérateur de compétences), au coût fixé par les branches professionnelles. Les dépenses afférentes à la formation du Maître d’apprentissage et à l’exercice de ses fonctions peuvent également être prises en charge.
  • Bénéficier d’une aide unique à l’embauche versée par l’Etat pour les entreprises de moins de 250 salariés, dont l’apprenti prépare un diplôme ou un titre professionnel équivalent au plus au baccalauréat. Cette aide forfaitaire est fixée au maximum à 4125 € au titre de la 1ère année d’exécution du contrat d’apprentissage, 2000 € au titre de la 2ème année, et 1200 au titre de la 3ème année.

Les avantages pour le salarié :

  • Le coût de la formation est pris en charge. La rémunération est prise en charge par l'entreprise. Le salaire est fixé en pourcentage du SMIC et varie en fonction de l'âge du candidat, et de l’année d’exécution du contrat d’apprentissage.
  • Bénéficier d’une formation afin d’acquérir une véritable expérience professionnelle, critère de choix pour une embauche future.
  • Acquérir un diplôme d’Etat tout en étant rémunéré pendant la formation.
  • Être accompagné par un Maître d’apprentissage et par une équipe pédagogique et administrative.
  • Bénéficier d’une carte d’étudiants des métiers ouvrant doit à des réductions.
  • Bénéficier d’une aide de l’Etat pour l’obtention du permis de conduire (500 €).

Rémunération d'un salarié en contrat d'apprentissage :

Pour les BP ATPS, les BTS et le Titre niveau II (Bac +3) Négociateur Conseil en Patrimoine Immobilier et Financier:

Pour le Bac Pro ARCU :

Quelle organisation ?

Les formations se déroulent, dans les locaux du Centre de Formation VINCENT DE PAUL, soit au rythme de 2 jours de cours par semaine, soit sur celui d’une semaine en moyenne par mois, en fonction des formations.

Elles associent les enseignements généraux, professionnels, technologiques avec la pratique d’activités en entreprise, suivies par un Maître d’apprentissage.

Un conseiller en formation vous accompagne dans la mise en place du contrat (conseil, recrutement, montage administratif, suivi).


Compteur Personnel de Formation

Le CPF a pour objectif de donner à chacun, salariés, jeunes, demandeurs d’emploi, les moyens d’évoluer professionnellement. Remplaçant le DIF (Droit individuel à la Formation), il est accessible à tous dès l’entrée sur le marché du travail jusqu’à la retraite.

Le CPF permet de préparer en alternance toutes les formations proposées par le CFC Vincent de Paul.

https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/


La Pro-A*

A compter du 1er janvier 2019, un nouveau dispositif de promotion ou reconversion par alternance, baptisé « Pro-A » est mis en place au profit des salariés.

Ce dispositif doit permettre aux salariés de changer de métier ou de profession, ou de bénéficier d’une promotion sociale ou professionnelle grâce à des actions de formation qualifiantes ou certifiantes.

Sont concernés les salariés en contrat à durée indéterminée (CDI), dont la qualification est inférieure ou égale à un niveau qui sera déterminé par décret.

Les formations suivies doivent permettre d’acquérir :

  • Un diplôme ou un titre à finalité professionnelle
  • Un certificat de qualification professionnelle (CQP)
  • Une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche.

La « Pro-A » associe :

  • Des enseignements généraux, professionnels ou technologiques dispensés dans des organismes de formation ou directement par l’entreprise (lorsqu’elle dispose d’un service formation) ;
  • Et l’acquisition d’un savoir-faire par l’exercice en entreprise d’une ou plusieurs activités professionnelles en relation avec les qualifications recherchées.

Le contrat de travail du salarié fait l’objet d’un avenant qui précise la durée et l’objet de la « Pro-A ». Cet avenant est déposé auprès de l’O.P.C.O. (Opérateur de Compétences).

Les coûts pédagogiques, ainsi que les frais annexes peuvent être pris en charge par l’O.P.C.O.

*Texte susceptible de modifications ( réforme en cours).